Naritaké, le ramen comme à Tokyo #resto #paris

DSC_1829


Lors d’un événement presse autour de la pomme de terre, j’ai eu le plaisir de rencontrer un employé de l’épicerie japonaise Issé (workshop au 11 rue Saint Augustin à Paris).

Je m’étais déjà rendue à plusieurs reprises dans cette boutique présentant produits typiques de la gastronomie japonaise : sakés et liqueurs de prunes, sauces soja et vinaigres, misos ou encore une sélection de thés verts.

Cette rencontre a donc été l’occasion bienvenue pour moi de découvrir certains de ces produits souvent étiquetés en japonais !
wpid-img_20150809_155656.jpg

wpid-img_20150809_155553.jpg

wpid-img_20150809_155507.jpg

Ce workshop appartient à Toshiro Kuroda, un journaliste nippon et importateur de sakés de qualité en France. Il est souvent là pour faire déguster les produits dans le workshop, comme cet après midi :

wpid-img_20150809_155400.jpg

Lors de cette rencontre, j’ai confié à ce jeune employé du Issé mon habitude d’aller manger le samedi midi un ramen rue Sainte Anne chez Higuma, de passer dans la boutique d’épices Roellinger et de finir par un petit tour chez Issé.

Il m’a alors conseillé une autre cantine à ramen préférée des japonais à Paris, le Naritaké, dans la rue des Petits Champs, perpendiculaire à la rue Sainte Anne.

J’ai donc testé ce “japonais pour japonais”, et comme pour Higuma, même à presque 15h nous faisons la queue dehors avant d’être assis. Cela m’a permis d’observer qu’en effet, la population du restaurant est majoritairement composée de japonais, ce qui est toujours un bon signe quelque soit la spécialité du restaurant.

wpid-img_20150809_155316.jpg

Au menu ici pas d’éparpillement, seulement 5 versions de ramens (sauce soja ou miso) et gyozas.

wpid-img_20150809_160046.jpg

wpid-img_20150809_160002.jpg

Niveau cuisine, la différence se trouve dans le bouillon du ramen, qui est préparé comme à Tokyo avec de la graisse de porc, en plus ou moins grande quantité.

DSC_1826

Les nouilles également sont faites maison!

Même en demandant un “sappari” (la version la moins grasse) le bouillon reste riche mais c’est vraiment très bon, rien à voir avec le Higuma en effet.

Ramen (sauce soja) au porc rôti

wpid-img_20150809_155940.jpg

Gyozas

wpid-img_20150809_155840.jpg

Ramen (miso) “nature”

wpid-img_20150809_155754.jpg

J’ai trouvé ma nouvelle cantine japonaise !!

Bon appétit !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *